"Dan Ferro has taught some of the most
important singers of the 20th Century"
Brian Zeger - The Juilliard School
The Metropolitan Opera

"Intensive study of vocal technique as applied to the literature for active singers"

L’effet de l’immunisation universelle contre la grippe sur les prescriptions d’antibiotiques: une étude écologique

Nous avons comparé les changements dans les taux d’ordonnances d’antibiotiques respiratoires associées à la grippe avant et après l’immunisation universelle en Ontario, avec les changements correspondants dans les autres provinces. La vaccination universelle contre la grippe est associée à une réduction de l’immunisation contre la grippe. prescription d’antibiotiques associés à la grippe

Les bactéries antibiorésistantes constituent un problème de santé publique important L’une des raisons majeures est la surutilisation des antibiotiques Les antibiotiques sont fréquemment prescrits aux patients souffrant de troubles respiratoires , dont l’étiologie est souvent virale et aucun avantage Virus grippal La vaccination antigrippale pourrait réduire l’utilisation d’antibiotiques par la prévention des infectionsIn, Ontario, Canada, a lancé un programme universel de vaccination contre la grippe UIIP, offrant un vaccin gratuit à tout le monde à ⩾ mois D’autres provinces ont continué à cibler les groupes à haut risque Nous avons évalué l’effet de l’immunisation universelle contre la grippe sur les méthodes d’antibiothérapie respiratoire. Méthodologie Nous avons utilisé une étude écologique avant et après l’intervention avec des contrôles simultanés. Le comité d’éthique de la recherche du Sunnybrook Health Sciences Centre, Toronto, Canada, a obtenu l’approbation éthique. le – cyc L’Enquête nationale sur la santé de la population et les cycles de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, tous deux réalisés par Statistique Canada Nous avons obtenu des données sur les ordonnances de la vérification Compu-Script des Services de marketing intercontinentaux Canada. Les ordonnances ont été remplies auprès d’un échantillon représentatif de pharmacies au Canada mais ne contiennent aucune donnée sur les caractéristiques des patients. Nous avons inclus des prescriptions pour les classes d’antibiotiques habituellement utilisées pour traiter les infections respiratoires ambulatoires pénicillines, céphalosporines, macrolides à large spectre et quinolones Juillet Les rapports hebdomadaires des résultats de tests positifs pour la grippe A, la grippe B et le virus respiratoire syncytial soumis par un réseau de laboratoires sentinelles à l’Agence de santé publique du Canada ont été regroupés pour générer des pourcentages mensuels de résultats positifs pour chaque province. à cause du petit nombre de spe À l’aide d’un sous-ensemble de spécimens sous-typés, nous avons déterminé la proportion annuelle d’isolats caractérisés par la grippe AHN, car les saisons prédominantes de la grippe AHN sont généralement plus sévères que les saisons prédominantes de grippe AHN et / ou de grippe B . Nous avons déterminé les pourcentages annuels de souches circulantes qui ne correspondaient pas à celles du vaccin de la saison. Des périodes de pointe de l’activité grippale ont été définies pour chaque province comme toutes les périodes où le pourcentage mensuel de résultats positifs pour la grippe dépassait la durée moyenne de la grippe. Pour estimer les prescriptions d’antibiotiques associés à la grippe, nous avons généré une base de référence en utilisant des modèles de régression de Poisson spécifiques à la grippe A, B, et l’activité du virus respiratoire syncytial, la prédominance de la grippe AH, l’inadéquation du vaccin, les tendances temporelles et la saisonnalité. , et nous fixons les variables liées à la grippe à zéro N Les estimations mensuelles ont été agrégées pour produire des estimations annuelles. Post-intervention versus pré-intervention Taux relatifs RR des événements associés à la grippe pour l’Ontario et pour les autres provinces combinées ont été calculées en divisant les taux de post-intervention par les taux de pré-intervention. Les RR ont été comparés en utilisant le test z et ont été présentés comme un ratio

Figure Vue largeTélécharger une diapositive Estimation des prescriptions d’antibiotiques respiratoires associés à la grippe, en prenant l’exemple de l’Ontario L’axe vertical gauche représente le taux mensuel d’antibiotiques respiratoires par personne L’axe horizontal représente le temps La ligne noire continue représente les prescriptions d’antibiotiques respiratoires observées, la ligne noire en pointillés représente prescriptions de base en l’absence hypothétique de la grippe, et les barres verticales noires représentent les prescriptions d’antibiotiques respiratoires associées à la grippe prescriptions moins les prescriptions de base Les données de surveillance virale sont exprimées en pourcentage mensuel des résultats positifs sur l’axe vertical droit. les lignes verticales gris clair indiquent les périodes de pointe de l’activité grippaleFigure View largeTélécharger la diapositiveÉvaluation des prescriptions d’antibiotiques respiratoires associées à la grippe, en prenant l’exemple de l’Ontario L’axe vertical gauche représente l’antibiotique respiratoire mensuel L’axe horizontal représente le temps La ligne noire continue représente les prescriptions d’antibiotiques respiratoires observées, la ligne noire pointillée représente les prescriptions de base en l’absence hypothétique de grippe, et les barres verticales noires représentent les prescriptions d’antibiotiques respiratoires associées à la grippe. prescriptions Les données de surveillance virale en zones grises foncées sont exprimées en pourcentage mensuel des résultats positifs sur l’axe vertical droit. Les lignes verticales en gris clair indiquent les périodes d’activité grippale maximale. Nous avons effectué plusieurs analyses de sensibilité pour tester la robustesse des résultats. nous avons comparé les RR pour l’Ontario avec ceux de chaque province séparément, fixé le seuil pour définir les périodes d’activité grippale maximale à% et%, commencé la période d’étude avec la saison excluant les provinces du Québec et de l’Atlantique en raison de l’indisponibilité de données de surveillance virale appropriées, Pour limiter l’amplification des effets, nous avons exclu les saisons avec un faible appariement du vaccin>% de souches circulantes incompatibles avec les souches vaccinales Comme tests de spécificité, nous avons calculé les RR pour les antibiotiques respiratoires observés prescrits en juillet par mois sans activité grippale; par conséquent, aucun événement associé à la grippe n’a été prévu et pour les antibiotiques non respiratoires triméthoprime et tétracyclines prescrits en février un mois qui a toujours eu une activité grippale élevée. Pour explorer l’existence d’une relation dose-réponse entre les changements temporels de l’absorption vaccinale et les taux de prescription, variation du taux de vaccination par province par RR, pondération par l’inverse de la variance de l’estimation RR. Les analyses ont été effectuées en utilisant SAS, version SAS Institute. Tous les tests statistiques ont été effectués avec les cotes P et & lt; ont été considérés comme statistiquement significatifs. Résultats De – à après-, l’absorption globale de vaccin a augmenté de% à% en Ontario, comparativement à une augmentation de% à% dans les autres provinces% augmentation progressive en Ontario Pour les personnes âgées & lt; augmentation progressive de% à% en Ontario, comparativement à une augmentation de% à% dans les autres provinces% augmentation progressive Pour les personnes âgées de ⩾ ans, l’absorption de vaccin a augmenté de% à% en Ontario, comparativement à une augmentation de% à% augmentation progressive des taux d’utilisation des antibiotiques respiratoires en général au Canada après, avec des diminutions des pénicillines et des céphalosporines et des hausses des quinolones. Tableau Taux mensuels de prescription sur l’ensemble de la période étudiée pour l’Ontario et les autres provinces combinées ont présenté des tendances saisonnières, avec des pics durant les périodes d’activité grippale, et une légère tendance générale à la baisse.

Table View largeTableau de lectureTarifs annuels des prescriptions d’antibiotiques respiratoires avant et après Table View largeTélécharger les diapositivesTarifs annuels des prescriptions d’antibiotiques respiratoires avant et après

Figure Vue largeTarifs de prescription des antibiotiques respiratoires pendant la période d’étude, démontrant la variabilité d’une année à l’autre, corrélation temporelle avec les données de surveillance virale grippale de l’Ontario et taux de vaccination antigrippale plus élevés en Ontario que dans les autres provinces combinées en pourcentage par personne sur l’axe vertical gauche Données de surveillance virale Les zones grisées sont exprimées en pourcentage mensuel de résultats positifs sur l’axe vertical droit Taux de vaccination pour la population à domicile âgée de ⩽ ans barres verticales grises, Ontario; barres verticales noires, les autres provinces combinées sont exprimées en pourcentage de la population vaccinée sur l’axe vertical droit L’axe horizontal représente l’heure La ligne verticale noire représente l’introduction du programme universel d’immunisation contre la grippe UIIPFigure View largeTélécharger la diapositive Taux de prescription d’antibiotiques respiratoires sur la période d’étude , démontrant la variabilité interannuelle, la corrélation temporelle avec les données de surveillance virale grippale de l’Ontario et les taux de vaccination antigrippale croissants, avec des augmentations plus importantes en Ontario que dans les autres provinces combinées Les prescriptions d’antibiotiques respiratoires sont exprimées en taux par personne sur l’axe vertical gauche. les données zones grisées sont exprimées comme le pourcentage mensuel de résultats d’essais positifs sur l’axe vertical droit Taux de vaccination pour la population à domicile âgée de ⩽ ans barres verticales grises, Ontario; barres verticales noires, les autres provinces combinées sont exprimées en pourcentage de la population vaccinée sur l’axe vertical droit L’axe horizontal représente le temps La ligne verticale noire représente l’introduction du programme universel d’immunisation contre la grippe UIIPAprès l’introduction de l’UIIP, taux d’ordonnances antibiotiques associées diminué de à par personne en Ontario RR; % IC, -, comparé à une diminution de à par habitant dans les autres provinces RR; % CI, – ratio des RR,; P & lt; Tableau Cette réduction relative en% se traduit par des prescriptions d’antibiotiques respiratoires «prévenues» annuellement par l’introduction du PUVI. Bien que le taux moyen d’ordonnances pré-UIIP associées à la grippe était plus élevé en Ontario que dans les autres provinces, ce n’était pas

Voir en grand formatTélécharger la diapositiveÉvaluation du Programme universel d’immunisation contre la grippe UIIP sur les prescriptions d’antibiotiques associés à la grippe, selon les analyses primaires et de sensibilitéVoir en grandDiseau de téléchargementÉffet du Programme universel de vaccination contre la grippe UIIP sur les ordonnances d’antibiotiques associés à la grippe Les prescriptions d’antibiotiques associés ont représenté% des ordonnances annuelles totales d’antibiotiques respiratoires avant, mais seulement% des prescriptions totales après, par rapport à un pourcentage inchangé dans les autres provinces% des prescriptions avant et après les ordonnances les analyses de sensibilité, les comparaisons avec chaque province individuellement et la variation du seuil de définition des périodes d’activité grippale maximale ont produit des résultats généralement similaires à ceux de l’analyse primaire.

Figure Vue largeTéléchargement Diagramme Relation dose-réponse entre changement des prescriptions d’antibiotiques respiratoires et taux de vaccination antigrippale L’axe vertical représente les taux pré / post-relatifs des prescriptions d’antibiotiques respiratoires L’axe horizontal représente le changement absolu du taux de vaccination antigrippale pour la population à domicile aged La taille de la bulle représente l’inverse de la variance de l’estimation du taux relatif, utilisée comme facteur de pondération dans l’analyse de régression linéaire pondérée. La ligne pleine représente la droite de régression linéaire pondérée, et la P La valeur est pour le coefficient de régression BC, Colombie-BritanniqueFigure Voir grandTéléchargement Diagramme Relation dose-réponse entre le changement des prescriptions d’antibiotiques respiratoires et le taux de vaccination antigrippale L’axe vertical représente les taux pré / post-relatifs des prescriptions d’antibiotiques respiratoires. n taux de vaccination antigrippale pour la population à domicile aged ans de – à la moyenne pendant la période postérieure La taille de la bulle représente l’inverse de la variance de l’estimation du taux relatif, utilisée comme facteur de pondération dans l’analyse de régression linéaire pondérée représente la courbe de régression linéaire pondérée, et la valeur P correspond au coefficient de régression BC, Colombie-Britannique. Discussion L’immunisation universelle contre la grippe en Ontario a été associée à une diminution plus importante des prescriptions d’antibiotiques respiratoires associées à la grippe (diminution graduelle). La plausibilité de nos résultats est confirmée par plusieurs études antérieures Une étude a révélé que pour chaque enfant, la moyenne annuelle des antibiotiques est attribuable à la grippe . Les antibiotiques sont moins susceptibles d’être prescrits aux adultes en bonne santé vaccinés. et les contacts familiaux des enfants vaccinés qui Les antibiotiques sont fréquemment prescrits pour les otites moyennes aiguës, une condition que la grippe peut précipiter, et il a été démontré que la vaccination antigrippale réduit l’incidence d’otite moyenne aiguë de% -% Prophylaxie et traitement de l’infection virale par inhibiteurs de la neuraminidase On a également démontré que ces résultats diminuent les prescriptions d’antibiotiques, renforçant ainsi le lien entre l’infection par le virus grippal et l’utilisation d’antibiotiques Les résultats concordent avec les travaux précédents évaluant l’impact du programme UIIP de l’Ontario. Comparativement à d’autres provinces, la variabilité interprovinciale de la prescription d’antibiotiques observée dans cette étude est conforme aux travaux antérieurs qui ont porté sur les provinces qui ont examiné les taux de mortalité liés à la grippe, les hospitalisations, les services d’urgence et les visites au cabinet des médecins. différences dans les dépenses en médicaments et est probablement liée à Cette étude présente plusieurs limites L’absence de données individuelles a nécessité une étude écologique, bien que cette conception soit appropriée pour évaluer l’impact des interventions à l’échelle de la population et que la conception soit renforcée Le fait de ne pas avoir de données sur les ordonnances par groupe d’âge excluait l’examen des modifications temporelles spécifiques à l’âge des prescriptions d’antibiotiques dans le contexte de l’absorption vaccinale par âge. De plus, les données nationales sur le taux de vaccination n’étaient pas disponibles pour les enfants âgés de Le résultat de l’étude, le nombre de prescriptions d’antibiotiques respiratoires, comprenait plusieurs grandes catégories d’antibiotiques et comprenait quelques antibiotiques spécifiques qui ne sont généralement pas utilisés pour les infections respiratoires, par exemple, la catégorie des quinolones inclus ciprofloxacine Cependant, parce que leur Nous n’avons pas été en mesure d’inclure les facteurs de confusion potentiels, tels que la température, l’humidité relative, les données de surveillance de la grippe spécifique à la souche, la prévalence des comorbidités individuelles et le système provincial de soins de santé. Les résultats de cette étude ont une pertinence clinique et de santé publique, indiquant que la vaccination universelle contre la grippe pourrait réduire l’utilisation d’antibiotiques associés à la grippe de% de plus que la vaccination ciblée. Bien que l’impact de la vaccination universelle contre la grippe reste incertain, les administrations qui souhaitent réduire l’utilisation d’antibiotiques pourraient envisager des programmes pour augmenter la vaccination antigrippale

Remerciements

Nous remercions Intercontinental Marketing Services Santé Canada d’avoir fourni les données sur les prescriptions d’antibiotiques et les laboratoires sentinelles du Système de surveillance de la détection des virus respiratoires et de l’équipe FluWatch de l’Agence de la santé publique du Canada pour avoir fourni les données de surveillance virale. La subvention de fonctionnement de recherche XIN et l’Institute for Clinical Evaluative Sciences, financée par une subvention annuelle du JCK du ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario, a été financée par un prix de recherche des Instituts de recherche en santé du Canada. -Term Care Career Scientist Award, un prix du chercheur du Département de médecine familiale et communautaire de l’Université de Toronto et l’Institute for Clinical Evaluative Sciences Conflits d’intérêts potentiels Tous les auteurs: aucun conflit

annexe

Modèle de régression de Poisson

Le modèle de régression de Poisson multivarié a été exprimé comme suit: